Origine

Récit

Face-nord des arêtes de la Meije : voie "Biju-Duval"

9 juin 2000

Origine du projet :

Ce n'est pas très original, ni unique en soi : j'ai découvert la montagne par la lecture avant de passer aux "travaux pratiques".

Les "100 plus Belles" de Rébuffat ont été - et sont toujours - pour moi un passage obligé à de nouveaux projets. 

Dans "le massif des Ecrins", La Meije y est abondamment décrite et le couloir Gravelotte, entre tous les itinéraires, est celui qui m'a fait le plus rêver. Ironie du sort, c'est l'un des rares itinéraires que je n'ai toujours pas parcouru !

J'étais donc bien décidé cette année à le gravir enfin. Malheureusement, mon compagnon de cordée se focalisait lui sur la "Biju-Duval". A l'émotion que lui évoquait cette ascension, encore une fois je remis "à la trappe" mon vieux projet.

Cette course a tenue ses promesses de plaisir du geste et de solitudes montagnardes : Guillaume et moi étions seuls au refuge de l'Aigle et pendant la course du lendemain.

Récit de l'itinéraire :

  5h du matin : passage de la rimaye commune avec le couloir Gravelotte. Après une longueur de corde, nous laissons le couloir qui part sur la droite, et empruntons les 200 mètres de goulottes ...          qui mènent au "mixte".       Le "crux" du mixte (variante de sortie directe).      Pentes de sortie sous les arêtes...     9h30 : au sommet de la "deuxième dent"... Auto-portrait : "Guillaume et Michel"...     Montée au "Doigt de Dieu"...